Hébergements

L’infrastructure hôtelière de l’île de Sao Tomé ne comprend pas énormément d’établissements (un peu plus d’une vingtaine), mais est néanmoins suffisante pour répondre aux attentes d’une clientèle très variée : des hôtels de luxe en bord de mer aux prix se situant entre 125 et 200 € la chambre ; des hôtels en ville de confort raisonnable (salle de bain et WC dans chaque chambre, climatisation, TV) pour des prix variant entre 50 et 80 € la nuit pour une chambre double ; de plus modestes pensions, de moindre confort, mais propres, pour 35 à 40 €. On trouve aussi, dans la capitale et sur certains points du littoral, un nombre croissant d’appartements et de maisons de vacances à louer, à des prix et des niveaux de confort très variés (entre 35 et 300 € par nuit). Un inconvénient pour l’amateur de randonnées : tous ces établissements sont en bord de mer, la grande majorité dans la capitale, Il est vrai que les distances dans l’île ne sont jamais bien longues. On peut néanmoins, lorsqu’on aime la montagne, souhaiter être logé plus près de son environnement de prédilection.

En ce cas, il existe diverses possibilités d’hébergement, dites de « tourisme rural ». Nous distinguerons :

  • Les établissements hôteliers (hôtels, pensions, auberges) : ils fournissent à leurs clients, outre l’hébergement, divers services tels que le nettoyage des chambres, le petit déjeuner, en général un restaurant permettant de prendre les repas, un bar. Certains de ces établissements occupent d’anciennes vieilles demeures des plantations coloniales, les « roças », transformées en pensions de charme.
  • Les maisons de vacances et gîtes ruraux : leur propriétaire met à la disposition du client un logement équipé, où ce dernier peut préparer ses repas, tout en étant responsable de la propreté des lieux durant son séjour. Le client peut éventuellement faire appel aux services d’un ou une employé-e de maison, mais ces services ne sont pas compris dans le prix du logement.
  • Les chambres d’hôtes : accueil au sein d’une famille, dont vous partagez la maison et, si vous le désirez, les repas.

 

District de Mé Zochi

Le DISTRICT DE ME-ZOCHI situé au centre-est de l’île, est celui qui offre le plus de perspectives de randonnées : le premier à comporter des chemins de randonnée balisés, et celui où se situe le point de départ de la plupart des parcours au sein du Parc National de l’Obô. Nous vous donnons ici la liste des possibilités d’hébergement de ce district.

Etablissements hôteliers

* La ROÇA BOMBAÏM, très belle maison de maître de plantation du début du XXè siècle, intelligemment restaurée. Prix : 45 € la chambre pour deux avec petits déjeuners ; 30 € en chambre single ; 50 € en chambre à trois lits d’une place. La plupart des chambres avec salle de bain privative. Eau chaude et froide. Repas à 15 € ; mais réduction consentie aux clients de l’hôtel, en fonction de la durée du séjour. Tout près de deux belles cascades où l’on peut se baigner, située à près de 480 mètres d’altitude, au cœur du massif montagneux où courent torrents et cascades, avec les avantages et les inconvénients de sa localisation : directement à pied d’œuvre pour trois ou quatre des plus belles randonnées de l’île, mais très isolée, pas beaucoup de contacts possibles avec la population et la vie locale ; il faut apporter de la lecture et une lampe de poche pour passer les soirées si on ne s’endort pas aussitôt après dîner (ce dernier est servi à 18h30, et le groupe électrogène cesse son service en général à 20 heures). La direction de la roça organise pour ses clients des balades guidées de quelques heures dans les environs, pour un prix variant entre 20 et 40 € ; notamment, visite de la spectaculaire cascade Formosa. L’établissement peut fournir aussi les services d’un guide pour faire les trekkings décrits dans notre chapitre « Un choix de parcours », notamment « De Bom Sucesso à Bombaïm par Tras os Montes », « De Bombaïm à São João dos Angolares » et «La vallée du Rio Abade, de Roça Bombaïm à Agua Izé et la Bouche de l’Enfer ».

Tél. : (00 239) 983 09 73. Email : [email protected]

* MÉ-ZOCHI RESORT, belle et spacieuse villa en bois de construction récente, grand confort, chambres climatisées, piscine dans le jardin. A la sortie du village de Capela en direction de Belém, à environ 280 m. d’altitude. La villa est en fait plutôt une auberge (de standing) où les différentes chambres sont louées séparément, chacune avec sa salle de bains ; chambre single, 30 € la nuit ; double, 45 € ; triple : 75 € ; pour 4 personnes : 90 €. Ces prix s’entendent petit déjeuner inclus. Repas (déjeuner et dîner) à 15 € hors boissons. Il est également possible de se préparer sa nourriture à la cuisine.  Les avantages et inconvénients inverses de la Roça Bombaïm : en zone densément peuplée (mais le grand jardin préserve l’intimité), proche (20 minutes de marche) de la petite ville de Trindade (chef-lieu du district), et facilement reliée à la capitale, située à 7,5 km (taxis collectifs durant la journée). Mais les petits inconvénients que comporte parfois la cohabitation avec d’autres hôtes dans la même maison. Et un accès moins direct aux parcours de randonnée : pour arriver au Parc National de l’Obô, à Bom Sucesso, compter 25 minutes de voiture. Distance des chemins de randonnée balisés de moyenne altitude : à 10 minutes de marche du point de départ du PP MZ 02, à 15 - 20 minutes des PP MZ 01, 03 et 04. Sur demande, navette pour aller chercher les hôtes à l’aéroport (10 €). Mé-Zochi Resort fait location de véhicule 4x4 : 45 € par jour sans chauffeur, 65 € avec chauffeur. Egalement location de moto (20 € :jour) et de vélo (5 € /j).

Réservations : par téléphone (00 239) 990 31 64 ; par email : [email protected].

* EFRAIM GUEST HOUSE : Le café-restaurant Efraim (autrefois appelé Alei Coffee House), à Monte Café, a ouvert depuis novembre 2017, deux chambres, claires et simples, avec salle de bain privative, eau chaude, TV, au choix 2 lits simples ou 1 lit à deux places. Prix : 30 € par nuit et par chambre, petits déjeuners inclus, 25 € en basse saison. En demi-pension : 13 € de plus par personne. Situé au centre du village de l’ancienne roça, à 700 m. d’altitude (nuits fraiches garanties) ; la salle de restaurant au 1er étage jouit d’une vue spectaculaire jusqu’à la mer. Point de départ ou d’arrivée des PP MZ 05 et 06. A vingt minutes en voiture, ou 1h30 à pied, de Bom Sucesso, point de départ des randonnées dans le Parc National de l’Obô.

Tél. : 996 03 27 (le jeune et sympathique gérant parle portugais et anglais et comprend le français). Email : [email protected] ou [email protected]

 

* QUINTA NUNES 25. Cet agréable café restaurant, à la sortie de Batepá en direction de Monte Café, à 500 mètres d’altitude, offre depuis 2016 des possibilités d’hébergement : une « suite » et deux chambres individuelles.

La suite est en fait une spacieuse maison, massive construction de ciment, à côté de l’espace restaurant (grande salle de séjour avec TV, chambre à coucher avec lit à deux places, salle de bain avec douche, eau courante chaude et froide, cuisine), pouvant héberger 3 personnes (un divan dans le séjour). Prix : 25 € la nuit, sans petit déjeuner (que l’on peut préparer soi-même dans la cuisine). Au cas où l’on préfère prendre le petit déjeuner au restaurant, compter 4 € par personne.

Les chambres sont plus rudimentaires : murs en ciment, lit à deux places, mobilier très simple, salle de bain avec douche, eau courante chaude et froide. Prix : 18 € la nuit pour deux personnes, petit déjeuner inclus (ou 10 € la chambre sans petit déjeuner).

QUINTA NUNES 25 est au point de départ du PP MZ 05. On peut rejoindre en 2 ou 3 minutes de marche le PP MZ 04 au niveau de Vanguarda. Accès au Par National de l’Obô, à Bom Sucesso, en moins de 20 minutes de voiture.

Réservation : par téléphone : (00 239) 990 36 98. Par email : [email protected]

 

Maisons de vacances et gîtes ruraux 

 

*

CASA EDIANA et CASA TIAGO : deux bungalows en beau bois tropical, de construction récente, dans des jardins fleuris, à la sortie du village de Belém, à 370 m. d’altitude. Véranda bien ventilée servant de pièce à vivre. Repas à préparer soi-même dans une cuisine équipée. On peut aussi se faire livrer le plat du jour d’un restaurant de Trindade ou se faire apporter par moto du pain et d’autres provisions. A proximité immédiate de plusieurs chemins de randonnée de moyenne altitude (les PP MZ 03 et 04 ont leur point de départ à l’angle de la maison, on est à 2 ou 3 minutes du PP MZ 01 et à 5 minutes du PP MZ 02). Compter 20 à 25 minutes de voiture pour accéder au point de départ des randonnées dans le Parc National de l’Obô.

Prix : Casa Ediana : 40 € par nuit, 258 € pour la 1ère semaine, 210 € la semaine suivante, pour une capacité de couchage de 4 places dans deux chambres à coucher (un lit double, 2 lits à une place). Salle de bain confortable, eau chaude. Casa Tiago est plus spacieuse : 3 chambres, possibilité de 6 couchages, 2 salles de bain. 46 € par nuit pour 4 personnes, 3 € supplémentaires par personne si 5 ou 6 personnes ; 10 € de moins par nuit après la 4ème nuit.

L’organisation de Casa Ediana / Casa Tiago comporte une équipe de guides et d’accompagnateurs, parlant portugais, français, anglais, qui sont à votre disposition, à des tarifs avantageux, tant pour des randonnées à pied qu’en voiture. Ces deux hébergements font partie de l'association APTE, qui cherche à promouvoir un tourisme de rencontres : si vous le souhaitez, on vous emmène dans des lieux de vie tels que bars populaires, bals du samedi soir, spectacles de rue, ou sur les lieux de travail des paysans, tireurs de vin de palme, bûcherons, afin d'avoir un contact réel avec la population.

Sur demande, transfert depuis l’aéroport : 14 €. Réservation de taxi pour aller à la capitale (6,50 € l’aller simple). Téléphone pour réservation: (00 239) 991 09 44 (en portugais, anglais, français) ou 987 17 89 (en portugais). Par email : [email protected] .

 

* QUINTA NATURAL GUEST HOUSE : à 520 m. d’altitude, entre Batepá et le hameau de Pedro Mateus, au bord de la route menant à Monte Café (le siège de cette intéressante roça se trouve à moins d’une demi-heure de marche), dans un agréable jardin aménagée sur une forte pente, un ensemble composé par une grande maison élégante en bois sombre à large véranda et trois petits bungalows au fond du jardin. Les bungalows sont des studios (environ 25 m2, une seule pièce avec coin cuisine et un grand lit, salle de bain avec eau chaude et froide) ; prix : 35 € par nuit. La maison principale comporte 2 chambres à coucher, dont l’une avec lits superposés, et offre au total 6 couchages ; très grande pièce à vivre, cuisine américaine, salle de bains, spacieuse véranda sur deux côtés de la maison ; prix 60 € la nuit. Réductions importantes pour les séjours à la quinzaine ou au mois. Depuis 2018, il y a du personnel sur place pour vous préparer vos petits déjeuners et, si vous le souhaitez, vos autres repas. En outre, le restaurant Quinta Nunes 25 est situé en contrebas, à 5-7 minutes à pied. Parc de l’Obô à 15 ou 20 minutes de voiture, proximité des PP MZ 04 et 05 (à 8 ou 10 minutes). Tél. pour réservation : (00 239) 980 75 07 ou 906 98 64. Par email : voir le site www.saoferias.st .

* La Maison du Jardin Botanique de Bom Sucesso  (CASA DO JARDIM BOTANICO, dite aussi CASA DOS GUIAS, Maison des Guides) à 1157 m. d’altitude, est gérée par les gardes et guides du Parc National de l’Obô, et sert surtout aux randonneurs désireux d’être tôt à pied d’œuvre afin de faire une grande excursion de montagne dans le Parc (par exemple, l’ascension du Pico de Sao Tomé). Mais elle est en fait assez confortable et bien tenue pour qu’on puisse, si on aime l’atmosphère paisible de la montagne, y passer quelques jours dans une grande tranquillité. Trois chambres, une à deux lits, l’autre à trois lits, l’autre avec 4 couchages en lits superposés, chacune avec sa salle de bains (pas d’eau chaude). Placards pour ranger ses affaires. Réfectoire ; possibilité de préparer ses repas (déjeuner et diner ; le petit déjeuner est fourni) à la cuisine sur un réchaud à pétrole (mais il faut apporter ses provisions depuis la ville). On peut aussi prendre ses repas, sur réservation, dans le sympathique café restaurant situé en face. Et le plaisir de se réveiller le matin dans le petit jardin botanique aux essences rares, au son des chants d’oiseaux, face aux pentes couvertes de forêt dense. Prix : 35 € pour la chambre à 2 places, 45 € pour celle à 3 places, 50 € pour celle de 4 personnes, petits déjeuners compris. Tél. : (00 239) 991 43 64.

 

Chambres d’hôtes 

 

* CASA NILSA : Dans une grande maison située sur les terres de l’ancienne roça Monte Café, à 750 m. d’altitude. Prix : 20 € pour une chambre avec petit déjeuner (lit à deux places). La maison offre actuellement 2 chambres du même type (possibilité d’installer un lit supplémentaire à une place dans une des deux chambres). Salle de bains au même étage réservée aux hôtes de passage, eau chaude et froide, douche. Possibilité de prendre ses repas avec la famille (8€ par repas, plats locaux, la maitresse de maison est une cuisinière hors pair). A moins d’une heure et demi de marche du Parc National de l’Obô (10 minutes en voiture). Accès en à peine 5 minutes au PP MZ 04, et, par celui-ci, en un quart d’heure au point de jonction avec le PP MZ 03 ; à 5 - 7 minutes du point d’arrivée du PP MZ 05 et du départ du PP MZ 06 (Monte Café Sede). Le propriétaire est guide spécialisé dans l’activité d’observation des oiseaux (affilié à l’association des guides Monte Pico). Il parle français.

Réservation : email : [email protected] Tél. : (00 239) 990 64 69.

 

* CASA ARLINDO : Située à quelques centaines de mètres de la Casa Nilsa, à la sortie du petit village de Monte Café Aldeia, cette maison en bois sympathique au milieu des champs cultivés offre une chambre avec lit à deux places et salle de bain privative (vérifier que la salle de bain, en travaux au 1er semestre 2018, est en cours de fonctionnement pour votre séjour). On partage avec les hôtes un agréable salon avec TV et la véranda donnant sur le jardin. Prix : 20 € pour un couple, petit déjeuner inclus. La maitresse de maison prépare de bons repas typiquement santoméens pour 8 € par personne. Le propriétaire est un des guides de montagne de l’équipe de la Casa Ediana à Belém et membre de l’association Monte Pico.  Il comprend le français. La maison est située en bordure du chemin de randonnée PP MZ 04, et, par ce chemin, à 8-10 minutes du restaurant gastronomique Almada Negreiros, donc du PP MZ 03. A 10 minutes de Monte Café Sede (PP MZ 05 et 06). A 10 minutes en voiture (1h25 à pied) de Bom Sucesso et du Parc National de l’Obô.

Réservation : tél. : (00 239) 992 59 39. Email : utiliser celui de Casa Ediana, qui transmettra : [email protected]

* ESPAÇO BRICE : Dans la spacieuse et belle maison d’un autre guide de montagne (de l’association Monte Pico), à Monte Café Sede (à l’entrée de l’ancienne roça), à près de 700 mètres d’altitude, quatre chambres avec lit à deux places (possibilité d’ajouter un lit supplémentaire à une place) ; l'une des chambres avec salle de bain privative, les autres avec salle de bain commune. Eau chaude. Agréable terrasse véranda avec vue et joli jardin. Prix : 20 € la nuit, plus 5 € par petit déjeuner, soit, petit déjeuner inclus, 25 € en single, 30 € pour 2 personnes, 35 € pour 3 personnes. Repas (déjeuner et dîner) possibles au sein de la famille, à 8 € par personne. Le maitre de maison, Brice, est parfaitement francophone. La maison est située pratiquement au point de départ des PP MZ 05 et 06 ; en quelques minutes de marche, on peut rejoindre le PP MZ 04 dans la partie supérieure du parcours. A 15 minutes en voiture (1h30 à pied) de Bom Sucesso et du Parc National de l’Obô.

Réservation : tél. (00 239) 991 00 60.

Email : [email protected]

* CASA CADIO : Le propriétaire de Casa Ediana et de Casa Tiago propose aussi une chambre d’hôte dans sa propre maison, située dans le village de Belém en face des deux bungalows, à 370 m. d’altitude. Chambre à coucher spacieuse au 1er étage avec un lit à 2 places, salle de bain partagée au rez-de-chaussée (douche avec eau chaude), possibilité de préparer ses petits déjeuners dans la cuisine (les ingrédients sont fournis). En principe, déjeuners et diners ne peuvent pas être pris dans la maison. Prix : 18 € la nuit, pour une ou deux personnes.

Réservation : tél. : 987 17 89. Email : [email protected]

 

Roça Bombaim

Roça Bombaim, intérieur

Mé-Zochi Resort

Efraim Guest House

Efraim Guest House

Casa Ediana

Casa Ediana

Casa Tiago

Casa Tiago

Quinta Natural casa

Quinta Natural bungalow

Maison des guides Bom Sucesso

Casa Nilsa

Casa Arlindo

Espaço Brice

Casa Cadio

District de Lemba

Dans le DISTRICT DE LEMBA, où, nous l’avons dit, les points de départ de randonnées en montagne se situent à proximité immédiate du littoral, il existe deux possibilités d’hébergement hôtelier.

* La ROÇA MONTE FORTE : Au temps de la colonisation, cette roça ne faisait pas partie des grandes entreprises agro-industrielles de l’île, mais était restée de taille modeste. La grande maison du maître avait un aspect rustique que le propriétaire actuel a su conserver : bâtiment aux murs de bois peint, grande véranda entourant l’édifice au premier étage, où l’on prend actuellement les repas. Le site est un des plus beaux de l’île : certaines chambres ont vue, d’un côté sur la masse imposante du Pico Sao Tomé, qui domine de tout près la roça de ses 2024 mètres d’altitude, et de l’autre, sur le bleu de la mer de la baie de Prainha, frangée d’une plage de sable noir et de galets gris foncés (plus de galets que de sable, malheureusement ; cela n’empêche pas de se baigner ; accès en 10 ou 12 minutes à pied depuis la roça). Ce n’est pas un établissement de luxe ; chambres au mobilier simple (lit, petite armoire, table de nuit), avec ventilateur. De grands progrès dans le confort ont été réalisés entre 2015 et 2016 : presque toutes les chambres disposent maintenant d’une salle de bain avec eau chaude à la douche et au lavabo, la maison a été connectée au réseau national d’électricité et les pannes y sont maintenant rares, on peut avoir accès a la Wifi. Prix : 40 € la nuit pour une chambre pour deux, 30 € pour une single, petit déjeuner compris. Certaines chambres sont regroupées deux par deux, formant un petit appartement pour familles avec enfants, avec une salle de bains commune : la location de cet ensemble familial coûte 50 € par nuit (pour 3 ou 4 personnes). Les repas (sur réservation) comportent généralement une soupe ou une salade en entrée, un plat principal de poisson garni, parfois du gros crabe local (le santola) et fruits en dessert ; cuisine sans prétention gastronomique, mais bonne ; prix : 10 € pour les clients hébergés à l’hôtel. L’exploitation agricole est en activité (production de cacao bio, de fruits, bétail et volailles) et le propriétaire ou son fils sont toujours disponibles pour la faire visiter et en expliquer le fonctionnement (en portugais et en français). Malgré sa situation à très faible altitude, la ROÇA MONTEFORTE est le point de départ de plusieurs excursions en montagne, organisées par des agences, ou à combiner directement avec le personnel de la roça. Les balades de courte durée (deux heures environ) dans les environs immédiats sont facturées 20 €. Les randonnées d’une journée entière doivent être négociées avec le guide (qui travaille sur la roça).

Réservations ; tel.  991 13 63 ou 995 44 86. Email : [email protected]

* Le complexe de bungalows MUCUMBLI, dans un site extraordinaire, entre mer et montagne. Les bungalows, très joliment décorés avec une grande originalité, sont situés, ainsi que le restaurant, sur une falaise dominant la plage (à laquelle on accède à pied par un sentier en pente raide). Et pourtant, on est à peine à 1,5 km du départ de chemins de randonnée en montagne (20 minutes à pied, 5 minutes en voiture). La direction du MUCUMBLI peut vous fournir guide ou accompagnateur (agence Mucumbli Explore, [email protected]). Possibilité de louer des VTT (8€ la journée, 5€ la demi-journée). Promenades à dos d’âne pour les enfants. Plage ombragée, vision sous-marine (snorkeling), excursions en bateau (observation de cétacés). Accueil très polyglotte : portugais, français, anglais, italien. Prix : 68 € par nuit pour bungalows de 2 places, 88 € pour 4 personnes (dans la même chambre), petits déjeuners inclus ; bungalow « suite », comportant 2 chambres (et salle de bain), prix 108 € pour 4 personnes, 118 € pour 5 personnes. Il y a aussi des hébergements pour voyageur solitaire à 45 et 58 €. Compter 12,50 € de plus par personne en demi-pension (mais 14 € pour une personne seule). Pas de possibilité de cuisiner dans les bungalows. On peut aussi manger dans de petits restaurants populaires dans la ville voisine de Neves, à environ 20 minutes de marche.

Possibilité de camping dans le parc fleuri du complexe hôtelier, véritable petit jardin botanique aux essences variées. Mucumbli loue tentes et matériel de couchage. Prix : 20 €/ nuit en louant tente, matelas, oreillers, sacs de couchage et serviettes de toilette pour 2 personnes ; 5 € par nuit si vous apportez vous-même tente et équipement.

Transfert, sur demande, depuis l’aéroport ou la capitale : 25 €. Location de véhicule avec chauffeur : 40 € la demi-journée, 70 € la journée entière, + supplément en cas de dépassement du kilométrage limité.

A noter que Mucumbli travaille avec les communautés locales, notamment dans le domaine de la protection des tortues marines, qu’on peut observer en période de ponte sur la plage en contrebas.

Réservations : Tél. (00 239) 990  87 37. Email : [email protected]

Site : http://mucumbli.wordpress.com/

Roça Monteforte

Mucumbli

District de Caué

Dans le DISTRICT DE CAUÉ, au sud de l’île.

Les parcours de randonnée sont situés en zone littorale ; les hébergements, de type hôtelier, également.

Deux hébergements sur São João dos Angolares : accès à pied direct pour le départ de la randonnée vers Roça Fraternidade et l’estuaire du Io Grande ; à 15 minutes de voiture des parcours partant de Ribeira Peixe ou de Dona Augusta.

ROÇA SÃO JOÃO : en périphérie de la petite bourgade, dans une vieille demeure coloniale meublée et décorée avec un extrême raffinement, des chambres, toutes avec salle de bain, telles qu’on aurait rêvé d’en avoir dans la maison de sa grand-mère. Vue sur la mer. Au restaurant, sur l’immense véranda, officie religieusement un chef de renommée désormais mondiale, João Carlos Silva, grand promoteur d’une cuisine santoméenne rénovée et créative. 50 € par nuit la chambre pour deux, petit déjeuner inclus, 35 € en single, 60 € en chambre triple (un intéressant rapport qualité/prix). Repas très copieux, d’une qualité qui, à notre avis, mériterait d’être étoilée au Guide Michelin si les experts dudit guide avaient l’idée de voyager jusque sous l’Equateur ; menu à 20 € pour le déjeuner (menu dégustation), 17 € (moins copieux, mais encore généreux) le dîner.

Il est possible de réserver pour des cours de cuisine. Ceux-ci ne sont donnés que lorsqu’a pu se constituer un groupe de 8 élèves ; le prix est alors de 30 € par personne (repas inclus).

La roça offre à ses clients des balades guidées dans les environs, de durées comprises entre une heure et demie et trois heures. Prix : 45 € pour groupes.

Dans l’enceinte même des terres de la roça, visites guidées de plantations (cacao, café, vergers, maraichage) et d’élevage, avec explications détaillées sur les tâches agricoles et les techniques.

Réservations : tél. : (00 239) 226 11 40.

Email : [email protected]

* PENSÃO MIONGA : à l’autre extrémité de l’agglomération, dans un très joli jardin paysager à la grâce japonaise dominant l’estuaire du rio et la plage de sable noir, petite pension offrant 3 chambres doubles et une chambre triple, de confort modeste, chacune disposant d'une salle de bain (sans eau chaude). On dort bercé par le bruit des vagues en contrebas et le chant des grillons du jardin. Excellent restaurant gastronomique (menu à 10 €). 25 € par nuit pour une chambre pour deux, petit déjeuner inclus.

Réservations : tél. : fixe, 226 11 41 ; portables 992 23 16 ou 997 61 13. Email : [email protected]

Pour être au plus près des excursions dans les mangroves du Parc de l’Obô et le long des plages de la pointe sud de l’île :

* JALÉ ECOLODGE, un petit ensemble de bungalows en terre gérés par des ONG travaillant avec les communautés locales de pêcheurs ; constructions satisfaisant à des exigences écologiques rigoureuses, sur une plage de sable clair bordée de cocotiers, où de grosses tortues de mer viennent pondre en janvier - février. Pas d’électricité, pas de wi-fi, la vie nature et le sommeil bercé par les vagues. Prix : 45 € la nuit pour bungalows de 2 places. 40 € en single, 75 € pour le bungalow de 4 personnes. Possibilité de prendre petits déjeuners (5 € par personne) et, sur commande, autres repas (poisson grillé), dans le petit restaurant du complexe. Organisation d’excursions dans les alentours, notamment dans la mangrove du Parc National (10 € par participant). Réservations : [email protected]

On peut aussi préférer résider dans les bungalows plus luxueux de deux complexes hôteliers tout proches :

* PRAIA INHAME, situés 1,5 km avant d’arriver à Praia Jalé. Prix : variant de 70 à 95 € la nuit pour 2 personnes en fonction de la localisation du bungalow (directement sur la plage, ou plus en retrait, avec ou sans vue sur la mer), 55 € à 78 € en single, 150 € la « Casa Grande » avec 4 couchages. Restaurant de l’hôtel sur la plage (beau sable doré et cocotiers aux troncs torturés) : bons plats de poisson garni pour 12 à 14 €, fruits en dessert. Réservations : passer par le site www.saoferias.st

* L’hôtel GUEMBU, ouvert en novembre 2016, situé à la sortie de Portalegre, 3 km avant Praia Jalé. Des bungalows en bois peint à flanc de pente, avec accès à une plage privée. 80 €/ nuit le bungalow pour 2 personnes ; il existe des possibilités de couchage supplémentaire pour héberger 3 ou 4 personnes. Petits déjeuners en supplément (5€ par personne). Tél. : 991 87 13. Email : passer par le site www.saoferias.st

Pensão Mionga

Roça S. João

Jalé Ecolodge

Praia Inhame bungalows

Praia Inhame, plage

Ile de Principe

High life en grand hôtel

 

Si vous avez les moyens de vous payer un petit séjour dans un hôtel 5 étoiles, ces hôtels sont au nombre de six, tous situés dans le nord de l’île (moins pluvieux que le sud). Les prix diffèrent d’un établissement à l’autre, entre 250 € et plus de 1000 € la nuit. Nous en donnons ici la liste, en les classant par ordre décroissant de prix.

Ils sont tous d’une grande qualité, meublés et décorés avec goût, et merveilleusement situés. Et même si vous n’y séjournez pas, cela vaut la peine d’aller en visiter un ou deux. Vous serez toujours reçu très aimablement. Vous aurez plaisir à arpenter les parties communes (salon, bar, salle de restaurant, terrasse en général aux sublimes points de vue) et le personnel acceptera souvent de vous laisser jeter un coup d’œil à une chambre inoccupée.

 

  • Le SUNDY PRAIA. Construction récente), en bord de mer, sur les terres de la roça Sundy (une roça, c’est une plantation, le plus souvent dédiée au cacao et datant de la période coloniale). On y est pratiquement les pieds dans l’eau. Très belle plage. Décor raffiné.
  • BOM-BOM RESORT. Le premier hôtel du genre à Principe, créé dans les années 1990. Racheté par HBD et rénové récemment. Un ensemble de bungalows nichés dans une végétation luxuriante, dont l’architecture s’harmonise merveilleusement avec le paysage, à quelques mètres de la plage. Une longue passerelle en bois conduit à l’îlot de Bom-Bom, qui fait partie du complexe. Petites plages de sable blanc, vert intense des frondaisons, eau transparente et beaux fonds sous-marins : le rêve de l’île tropicale tel que fantasmé par les agences de voyage.
  • ROÇA BELO MONTE. L’hôtel occupe les bâtiments rénovés d’une autre ancienne grande roça De la terrasse de l’ancienne maison de maître, point de vue époustouflant sur la plage à près de 100 mètres en contrebas de la falaise. Cette plage, Praia Banana, figure sur la plupart des dépliants consacrés à Sao Tomé et Principe, tant la blancheur de son sable, la pureté de ses eaux et l’élégance de sa forme incurvée en font un modèle photogénique. Pour descendre de l’hôtel à la plage, il faut prendre un chemin détourné (la falaise est trop abrupte pour qu’on y ait tracé un sentier). Pour ceux qui trouvent que le chemin de la mer est trop long et trop fatigant pour le plongeon d’avant le petit déjeuner, piscine dans le jardin. A noter que, la loi interdisant à Sao Tomé et Principe, la privatisation des plages, Praia Banana reste accessible au public ; si vous souhaitez vous y rendre sans être client de l’hôtel, chemin abrupt et un peu difficile à trouver, prendre un guide. Autre possibilité : accéder à Praia Banana en barque dans le cadre d’une excursion en mer.
  • ROÇA SUNDY. Fait partie du même ensemble que le SUNDY PRAIA, mais l’hôtel n’étant pas situé en bordure de mer (on vous conduit à la plage quand vous le souhaitez en véhicule en quelques minutes), les prix du séjour y sont moindres. La maison de maître de l’époque coloniale a été réaménagée avec élégance et vaut vraiment d’être visitée ; terrasse avec vue sur la mer où il fait bon prendre un verre à toute heure. Les travailleurs de la roça (qui est toujours en exploitation) logent encore dans les senzalas, ces bâtiments bas regroupés autour d’un terre-plein en face de la maison du maître ; il est prévu leur déménagement vers des constructions nouvelles situées à 2 km ; mais pour le moment, en 2019, vous avez l’occasion de voir de près, du perron d’entrée de l’hôtel, la vie d’une petite communauté villageoise (la roça compte encore plusieurs centaines d’habitants).
  • MAKAIRA LODGE. Il s’agit d’un luxueux village de tentes en bordure de mer, sur une plage, tentes disposant de tout le confort. Comme les hôtels précédents, comporte un restaurant (gestion française). A fondé sa réputation sur les plaisirs de la mer : plongée, voile, excursions en bateau, notamment pour observer les dauphins (toute l’année) et les baleines (surtout de juillet à décembre).

Les conventions passées entre les hôtels de classe internationale et les sites de réservation par internet contraignent généralement ces hôtels à pratiquer les mêmes prix lors d’une réservation en direct que par l’intermédiaire de ces sites.  C’est pourquoi nous vous renvoyons à Internet pour connaître les tarifs exacts et faire votre réservation dans ces établissements.

 

 

Hébergements hôteliers plus modestes à prix plus raisonnables

 

Vous trouverez ici un recensement exhaustif des possibilités d’hébergement touristique dans la petite ville de Santo Antonio, du moins en janvier 2019.  Nous avons classés ces hébergements du moins cher au plus cher, en prenant pour critère un séjour en couple. Les prix mentionnés s’entendent, sauf mention contraire, hors taxe de séjour touristique. Celle-ci, dans toute l’île de Principe, est de 5 € par chambre ou par logement quelle que soit la durée du séjour.

 

CASA DE DONA ANA : Sur la rive sud du Rio Papagaio (route de Bela Vista). Trois chambres, dans une maison aux murs de parpaing (donc réverbérant la chaleur la nuit) donnant sur un tout petit jardin, deux avec lit à 2 places, l’autre avec possibilité de trois couchages (un lit à deux et un lit simple) ; les 3 chambres donnent sur un petit salon commun ; salle de bain partagée (douche, eau froide). Pas de climatisation ; ventilateurs (électricité 24 h. sur 24).

Prix : 300 D. (12 €) pour une chambre à deux, 350 D. (14 €) pour la chambre à trois. Petit déjeuner non compris ; celui-ci, tout comme les autres repas, peut être pris à la PETISQUEIRA SIMÃO PEDRO, qui fait partie de la même maison, à l’autre bout du jardin (prix en fonction de la commande : avec ou sans œufs, ou omelette aux fines herbes et poisson salé…).

Contact : Tél . (00 239) 991 21 05. Les propriétaires ne parlent pas français.

 

CASA PENSÃO HAJA VIDA : Dans une grande construction en bois sur la rive sud du rio Papagaio, avec vue sur l’embouchure du fleuve, 6 chambres, d’aspect rustique : une pour 3 personnes, disposant de sa salle de bain, trois autres avec lit à deux places également avec salle de bain privative ; les deux autres (lit à deux places) avec salle de bain commune. Toutes équipées de ventilateur, TV, petit frigo. Toutes les chambres donnent sur un salon commun où la clientèle locale (la pension est fréquentée surtout par des Santoméens) discute à toute heure de façon conviviale, mais volubile.

Prix : respectivement 750, 650 et 450 et 350 dobras (30, 26, 18 et 14 €), petit déjeuner compris. Restaurant de bonne qualité au rez-de-chaussée.

Tél. : 991 37 40. La propriétaire, la Senhora Chinha, ne parle pas français. Contact possible par l’intermédiaire du guide francophone Nhano (993 81 31).

 

CASA DE PASSAGEM OSÓRIO UMBELINA. Sur la rive sud du rio Papagaio, à une vingtaine de mètres de PRINCIPE RESIDENCIAL, au 1er étage, 3 chambres et un petit salon disposés autour d’un couloir, avec salle de bain commune (douche avec eau froide seulement). Deux des chambres sont minuscules (tout juste la place d’un grand lit et d’une petite armoire, pas de table de nuit), la troisième, plus spacieuse, est la seule à disposer d’un ventilateur. TV et frigo pour tous dans le salon.

Prix : 20 € / nuit pour une chambre, quelle qu’elle soit. Pas de petit déjeuner, pas de réchaud pour en préparer.

Tél. : 990 40 56.

 

BEIRA MAR (chez Juditinha). Au-dessus du restaurant du même nom, rua 3 de Fevereiro, à deux pas de la place principale de Santo Antonio, petite pension de 4 chambres propres et nettes, l’une avec climatisation, les trois autres avec ventilateur. Toutes sont conçues pour 2 personnes (un grand lit), avec salle de bain privative, TV, frigo. Pas d’armoire pour ranger ses affaires. Véranda donnant sur une rue tranquille.

Prix pour 2 personnes : 35 € / nuit la chambre climatisée, 30 € les autres, petits déjeuners inclus.

L’établissement, on l’a dit, fait restaurant, particulièrement bons repas.

Tél : 225 11 69 (fixe) ou 991 63 10 (mobile).

 

RESIDENCIAL D & D. Chambres avec salle de bain spacieuses, la plupart simplement mais correctement meublées (lit, table, une chaise, grand placard penderie), au 1er étage d’un bâtiment de béton (donc, passablement chaud la nuit) du centre de la petite ville. Une seule chambre avec climatisation actuellement en fonctionnement, les autres avec ventilateur, toutes avec lit à deux places. Au-dessus d’une discothèque, qui, heureusement pour les pensionnaires de l’hôtel, ne fonctionne que rarement (certains samedis de fête peuvent cependant tirer le sommeil aux pensionnaires dépourvus de boules Quiés). Le ménage n’est pas toujours fait avec soin, dommage ! TV dans le salon-bar du rez-de-chaussée.

Prix : 40 € dans les chambres avec ventilateur, 50 € / nuit dans la chambre climatisée.  Ces prix s’entendent petit déjeuner (copieux) compris. L’établissement ne fait pas restaurant.

Tél. : 225 10 98 ou 993 81 28.

 

PRINCIPE RESIDENCIAL. Deux bâtiments distincts : l’un sur la rive sud du rio Papagaio, en face du pont, donc tout près du centre ville de Santo Antonio, comporte 5 chambres ; l’autre, plus grand (12 chambres), à la sortie de la ville, sur la route de Porto Real, en face du stade de foot, distant d’environ 10 minutes de marche du centre.

Au total,  17 chambres pour deux (la plupart avec lits jumeaux, certaines avec lits à 2 places), toutes avec salle de bain privative (douche chaude et froide) ; mobilier simple, mais complet (table, chaise,  armoire penderie). Petit frigo et TV (image pas toujours de première qualité). Climatisation dans toutes les chambres. Service soigné (ménage scrupuleux, draps et linge de toilette fréquemment changé). Wifi.

Prix : 45€ la chambre pour une nuit, petit déjeuner inclus (copieux, incluant œuf ou fromage, fruits). L’établissement ne fait pas restaurant.

Transfert depuis l’aéroport à demander lors de la réservation (prix : 10 €).

Contact : [email protected]  Tél. : 989 50 45. Le propriétaire parle français (email possible dans cette langue), mais pas le réceptionniste.

 

ARCA DE NOÉ. En plein centre de Santo Antonio, Arca de Noé a été pendant de nombreuses années un établissement hôtelier bon marché pour routards peu exigeants.

Nouvelle gestion depuis courant 2018 ; l’hôtel dans son entier a fait sa toilette et les chambres ont été entièrement rénovées. Elles sont actuellement au nombre de 5 (un agrandissement est prévu), dont 4 avec salle de bain privative ; la cinquième est séparée de l’ancienne salle de bain commune par un bout de couloir. Toutes les chambres désormais avec climatisation et télévision ; plutôt spacieuses, mais mobilier réduit au lit et aux tables de nuit (pas d’armoire, pas de siège).

Prix : 55 € pour 2 personnes, 45 € en single, petit déjeuner inclus, pour les chambres avec salle de bain privative. La chambre dont la salle de bain est située à l’autre bout du couloir pour 35 € pour deux - ou 30 € en single. Possibilité de repas sur commande.

Contact : même gérant que le Residencial Apresentaçao (Senhor Rito) ; parle excellemment l’anglais, comprend le français à l’écrit) : [email protected]  Tél. : 996 48 60

 

PENSÃO PALHOTA. Le plus ancien établissement hôtelier de l’île de Principe, et longtemps le seul aux standards européens dans la petite ville de Santo Antonio. A su récemment procéder à une remise à niveau (dans les équipements et dans la gestion) assez réussie.

10 chambres réparties en 2 bâtiments. Elles ont désormais toutes la climatisation et une salle de bain privative. Mobilier complet (lit à deux places ou lits jumeaux, armoire penderie et/ou commodes, table, chaise), TV, frigo. Wifi.

Prix : dans le bâtiment neuf, 70 € pour deux, 50 € pour une personne.

Dans le bâtiment plus ancien (mobilier de grand-mère, non sans charme, salle de bains parfois un peu fatiguée), 50 € pour deux, 35 € en single.

Ces prix incluent le petit déjeuner, et, avantage notable, le transfert entre l’aéroport et la pension (à l’arrivée et au départ). La pension fait restaurant (déjeuner et dîner), mais il faut réserver son repas la veille.

Contact : [email protected]gmail.com  Tél : 992 79 22 (le gérant parle l’anglais, comprend le français à l’écrit)

 

RESIDENCIAL APRESENTAÇÃO. Une villa en béton de construction typique des années 1960, située en ville à l’endroit exact où le rio Papagaio se jette dans la mer (Largo da Juventude). Quatre chambres, l’une avec 4 couchages (lit à 2 places + 2 lits couchettes superposés), une autre avec un lit à 2 places et un petit lit d’enfant, les deux dernières avec lit à deux places (possibilité de rajouter un lit en cas de besoin). Toutes les chambres disposent de leur salle de bain, avec douche chaude ; climatisation, petit frigo, TV avec lecteur DVD et clé USB, Wifi. Mobilier assez basique : pas d’armoire pour ranger ses affaires.

Prix : 50 €/nuit en single, 60 € pour deux ; 25 € par personne supplémentaire âgée de plus de 15 ans (gratuit pour les enfants n’ayant pas atteint cet âge). Ces prix s’entendent petit déjeuner et taxe touristique inclus. Réduction à négocier pour les séjours excédant 5 jours.

Contact : même gérant que la pension Arca de Noé (Senhor Rito) ; parle bien l’anglais, comprend le français à l’écrit : [email protected]  Tél. : 996 48 60

 

MIRARIO. Cette petite pension comporte 4 chambres (lit à 2 places) avec salle de bain, toutes avec climatisation, télévision, petit frigo, armoire penderie. Wifi.

Prix : 70 € pour un couple, 50 € en single, petit déjeuner inclus.

Restaurant, agréable terrasse avec vue sur le Rio Papagaio.

Contact : [email protected]  (français et anglais compris). Tél : 986 90 03

 

 

En dehors de Santo Antonio

 

Maisons d’hôtes, logements indépendants pour touristes

 

- A 1 km de Santo Antonio, sur la route de Terreiro Velho, QUINTA DA INOCÊNCIA, à la fin 2019. Grand bungalow en bois de 90 m2, en pleine nature (à quelques dizaines de mètres de la route), grande véranda, salle de séjour, chambre à coucher pour couple (possibilité de 2 couchages supplémentaires dans la salle de séjour, soit un maximum de 4 personnes), cuisine équipée, salle de bain (douche chaude). Climatisation ?. Gardien et employée de maison venant faire le ménage tous les jours.

Prix : 90 € / nuit. Réduction pour séjour supérieur à 4 jours.

Contact (Senhor Rito)  ; parle l’anglais, comprend le français à l’écrit : [email protected] Tél. : 996 48 60

 

CASA MESSIAS, à environ 1,5 kilomètre de Santo Antonio (compter 20-25 minutes à pied pour se rendre au centre de la petite ville), sur la route de Porto Real. Si vous ne voulez pas faire le chemin à pied, vous pouvez passer un accord avec un moto-taxi (motoqueiro) qui vous y conduira ou viendra vous chercher sur rendez-vous (demander le contact à vos hôtes).

Messias, le propriétaire, a construit pour sa famille en 2016 une belle demeure harmonieuse utilisant les matériaux locaux (superbes pierres de taille aux tons roux, et bambou) où il compte ouvrir (en 2020 ?) une chambre d’hôte. Pour le moment, ceux-ci sont hébergés dans un sympathique bungalow en bois, isolé dans la verdure du jardin, comportant deux chambres à coucher (une avec lit à deux places, l’autre avec un lit simple), un petit salon (divan pouvant faire office de couchage supplémentaire), une kitchenette, une salle de bain (douche, WC), une petite véranda. Pas de climatisation, mais dans cet environnement où le couvert végétal intense et la proximité du torrent maintiennent une certaine fraicheur, on n’en éprouve pas le besoin (contrairement à beaucoup de bâtiments de Santo Antonio). Le jardin donne sur le rio Papagaio, qui n’est ici qu’un gros torrent aux eaux fraiches et bondissantes, auxquelles on peut accéder pour se baigner (le lit du cours d’eau se creuse à cet endroit en une sorte de baignoire naturelle) par un petit escalier de pierre.

Si vous ne voulez pas faire vous-même la cuisine dans le bungalow, Marisa, l’épouse de Messias, vous préparera sur votre demande de bons plats locaux (6 à 8 € / personne).

Prix : 30 à 40 € la nuit (pour une à quatre personnes) selon la saison.

Contact : [email protected] ou [email protected]

Tél. : (00 239) 996 94 75. Messias parle bien français.

Casa Messias fait partie des hébergements du réseau PTP SANTOLA.

 

Chambre d’hôtes et camping

 

- CASA DE AMOR. A Ponta do Sol, petit hameau en pleine campagne à 7 km de Santo Antonio, Nhano, le représentant de l’association PTP SANTOLA sur l’île de Principe, son épouse Domingas et leurs deux charmants bambins, vous recevront chez eux, à CASA DE AMOR. Ils disposent pour vous d’une chambre d’hôte (bed and breakfast) avec deux lits jumeaux dans leur sympathique maison en bois, et de deux tentes à deux places formant camping dans un joli jardin fleuri. Pas d’eau courante, mais, dans le jardin, salle de douche type camping, et WC. Pour accéder à CASA DE AMOR : transfert en voiture (4x4) depuis l’aéroport : 20 €. Même prix pour venir de Santo Antonio ou s’y rendre. Si vous êtes seul(e), Nhano peut vous transporter en moto : 5 €.

Prix de la chambre : 30 € pour une personne seule (petit déjeuner inclus) et 40 € pour deux personnes. Le repas du soir étant à 5 € par personne, cela fait la demi-pension à 35 € pour une personne, à 50 € pour deux (il est difficile de trouver à manger le soir dans un rayon accessible à pied).

Prix de location de la tente (avec matelas pneumatique et sac de couchage + serviettes de toilette) : 8 € / nuit pour une ou deux personnes. Petits déjeuners : 2 € par personne.

Contact : Tél. : 993 81 31. Nhano est parfaitement francophone.

CASA DE AMOR fait partie de l’association PTP SANTOLA.

 

Etablissement hôtelier

 

- La ROÇA ABADE, située à environ 5 Km de Santo Antonio dans la direction du sud-est, fermée depuis 2017 (la piste qui y menait n’étant plus carrossable), devrait, après réaménagement de l’accès routier, rouvrir à la fin de l’année 2019. Vieille maison de plantation en bois peint de blanc, d’un charme certain, très belle vue depuis la terrasse, située un peu en hauteur à 5-8 minutes de marche d’une petite plage agréable. Repas possibles sur place.

Dans la Capitale

En ville, dans la CAPITALE.

Pour les touristes randonneurs ayant loué un véhicule, avec ou sans chauffeur, il est évidemment possible de loger dans la capitale, en hôtel ou en maison d’hôte, et d’effectuer en voiture le trajet jusqu’au point de départ des randonnées. Pour tout renseignement sur les hébergements dans la capitale, se rendre sur les sites spécialisés internationaux : Air BnB, Booking.com, Tripadvisor ; ou sur le site santoméen, très bien fait, Saoferias.